Opérateur public des Conseils Généraux

logo CG17 logo CG85 logo CG44 logo CG33 logo CG56

 

 Techniques de démoustication > Traitement manuel

Le traitement manuel

Prospection

Avant tout traitement dans les marais halophiles l'agent doit prospecter les gîtes larvaires pour observer les densités de larves.

Il réalise cette opération à l'aide d'un bac de prospection. Celle-ci confirmera la nécessité, ou non, d'une intervention.

Si le traitement manuel est préconisé, l'agent utilise alors un pulvérisateur à dos contenant un larvicide d'origine biologique.

Traitement manuel - prélèvement

Préparation

L'agent prépare sa bouillie en remplissant son pulvérisateur avec de l'eau prélevée dans le marais.

Pour ce faire, il prélève la quantité d'eau préconisée à l'aide de son bac de prospection puis verse dans son appareil à dos le volume de larvicide approprié.

Traitement manuel - préparation

Traitement

Il est ainsi prêt à traiter. En parcourant à pied le marais, il répand de façon homogène la bouillie à la surface de l'eau ciblant les gîtes larvaires préalablement prospectés.

Traitement manuel - opération de traitement

Cette technique, la plus utilisée au sein de l'EID Atlantique, permet une lutte anti-larvaire très ciblée.

Il est possible de traiter des gîtes larvaires de quelques centimètres carrés à plusieurs hectares.

Cette lutte anti-larvaire souvent qualifiée de "chirurgicale" est la plus respectueuse du milieu puisqu'elle s'effectue uniquement sur les seuls gîtes larvaires prospectés.
Elle permet d'adapter le traitement au milieu et donc de respecter l'environnement.